• Mathilde Despax

Dénoncé par un salarié, ArcelorMittal poursuivi pour « gestion irrégulière des déchets »

En 2017, un salarié de sous-traitant d'ArcelorMittal-Florange expliquait avoir reçu l'ordre de déverser de l'acide dans un espace naturel, le "crassier de Marspich", à Hayange (Moselle) pendant trois mois à raison de plus de vingt mètres-cubes d'acide par jour.


Au même titre que les Droits d’alerte des salariés qui existent aujourd’hui en entreprise (relatifs à la santé financière de l’entreprise ou aux conditions de travail des salariés), la mise en place d’un Droit d’alerte environnemental des comités d'entreprise et CSE doit être envisagée par le législateur.


Retrouvez l'intégralité de cette actu ici


© 2019 Gate17.fr

  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle

GATE 17 © 2020