• Mathilde Despax

Les salariés, super-héros de la transition écologique

Carbone 4, cabinet de conseil indépendant spécialisé dans l’adaptation au changement climatique, a mesuré l’impact des éco-gestes des citoyens et leur potentiel de réduction de l’empreinte carbone individuelle moyenne.


Si ces gestes sont nécessaires, les conclusions du rapport insistent sur le fait qu’ils sont insuffisants, car "L’autre moitié du gisement de réduction est aux mains des acteurs clés de notre environnement sociotechnique, à savoir les pouvoirs publics et les entreprises". Une part qui est d’ailleurs « indirectement plus forte encore, car une bonne partie de la baisse côté ménages, requérant des investissements, ne pourra avoir lieu sans les dispositifs et incitations publics adéquats".


Les conclusions du rapport alertent les entreprises et leurs parties prenantes et les incite à décarboner l'ensemble de leur chaîne de valeur afin de respecter notre engagement de réduction de 80 % de l’empreinte carbone moyenne d’ici 2050 (pour s’aligner avec les objectifs de l’Accord de Paris).


La partie prenant des salariés doit se mobiliser sur ces questions. Une commission environnement au sein des CSE, seul organe légitime de représentativité des salariés dans l’entreprise, devient nécessaire pour porter leur voix sur ces enjeux et participer avec les Directions RSE aux besoins d’adaptation des emplois, des compétences et des conditions de travail.


Pour plus d’informations sur sa mise en place … www.gate17.fr



© 2019 Gate17.fr

  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle

GATE 17 © 2020