© Maskbook - Art of change 21 - Art et réchauffement climatique

Le GATE 17 est le premier cabinet de conseil aux représentants du personnel dédié à leurs prérogatives environnementales

 

Dans un contexte de prise de conscience collective par l'ensemble des acteurs de l'économie, la participation active des salariés dans la construction et la mise en oeuvre des stratégies environnementales de leurs entreprises devient incontournable. La question climatique génère de nouveaux enjeux sociaux dont les représentants salariés doivent se saisir.

 " On ne laisse pas derrière soi, sa prise de conscience sur l'urgence climatique, passé la porte de son entreprise" ... 

entendu lors d'une réunion CE, juin 2018

Une approche sur mesure

 dédiée aux instances
 représentatives du personnel 

et adaptée à l’activité de l’entreprise

Des  solutions pragmatiques et engagées 

pour l’amélioration des conditions de travail des salariés et la protection de l’environnement

  • Impliquer les électeurs sur de nouveaux enjeux

  • Être consulté / participer à la politique environnementale de l’entreprise

  • Mieux comprendre les enjeux environnementaux liés à l’activité de l’entreprise

  • Agir sur la politique d'investissement de l'épargne salariale

  • Etre accompagné sur la lecture et l'analyse des rapports extra-financiers, sa participation au devoir de vigilance...

  • Renforcer la cohérence vie professionnelle / vie privée des salariés

  • Proposer de nouvelles formes d’engagement aux salariés

A la révolution numérique des entreprises, qui soulève encore des interrogations liées à l'évolution des emplois et la formation des salariés aux nouvelles technologies, s’ajoute désormais leur révolution écologique : les "digital natives" laissent place aux "sustainable natives", dont les attentes et revendications doivent être connues et défendues par leurs représentants.

LES  INCITATIONS

A L'ACTION DES IRP

EN ENTREPRISE

Conclusions de l'Observatoire salariés

et entreprises responsables

  • "Les moyens pour associer les équipes sont encore très "top down" (communication) alors que les collaborateurs demandent des occasions de s’impliquer concrètement (consultations, challenges, contribution à des projets pilotes) et d’inscrire la RSE à leurs pratiques
     

  • Les motivations évoquées par les salariés sont plus "ego" (intérêt des missions, reconnaissance, développement de compétences) qu’"éco" (faire progresser l’entreprise, être acteur du changement de société)."

Le pacte
social et écologique

19 organisations associatives, syndicales et mutualistes ont travaillé ensemble pour formuler 66 propositions concrètes réunies dans un « Pacte du pouvoir de vivre », qui veut concilier la recherche d’une plus grande justice sociale et le respect des engagements nécessaires à la transition écologique.

Ces propositions sont le fruit des débats et des travaux collectifs menés en leur sein, avec et au plus de près de leurs sympathisants, adhérents, militants, pour lutter contre le dérèglement climatique et enrayer l’érosion de la biodiversité, améliorer le quotidien de nos concitoyens, rénover les pratiques démocratiques et encourager la participation citoyenne, remettre l’exigence de solidarité et d’égalité au cœur de l’économie, et construire une société plus juste et solidaire.

Recommandations de France stratégie sur le développement des pratiques RSE en entreprise

  • "Impliquer les salariés et leurs représentants le plus en amont possible dans les étapes de la démarche environnementale
     

  • Former les membres du Comité social et économique aux enjeux environnementaux de l’entreprise afin que cette instance de représentation du personnel puisse être en mesure d’assurer les missions qui lui sont dédiées en matière environnementale
     

  • La création de partenariats et le développement d’initiatives de co-construction et de coopérations entre les différents acteurs publics, associatifs, les organisations syndicales de salariés et les entreprises, doivent être encouragés."

Manifeste étudiant pour un réveil écologique

Plus de 30 000 étudiants de grandes écoles ont signé ce manifeste pour montrer l'engagement des jeunes pour le climat. Ils demandent un "réveil écologique" de la société et refusent de travailler pour des employeurs qui ne respectent pas leurs convictions environnementales:

"La transition écologique concerne tous les métiers et pas uniquement ceux qui sont qualifiés de "verts". Lorsque l’on ambitionne de contribuer à la conservation d’un monde écologiquement vivable, et lorsque l’on a le choix entre plusieurs emplois, il est essentiel de passer du temps à rechercher un travail cohérent avec cette volonté."

© Photos: Sorry Children - Projet de l’association whyboOk
Générateur d’excuses pour convaincre de passer à l’action

Soyez moteur de la stratégie environnementale de votre entreprise

Dialoguez  impliquez  Sensibilisez  Mesurez  Réduisez  Proposez

© 2019 Gate17.fr

F_SDG goals_icons-individual-rgb-06.png
F_SDG goals_icons-individual-rgb-07.png
F_SDG goals_icons-individual-rgb-11.png
  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle

GATE 17 © 2020

F_SDG goals_icons-individual-rgb-13.png
F_SDG goals_icons-individual-rgb-12.png
F_SDG goals_icons-individual-rgb-14.png
F_SDG goals_icons-individual-rgb-15.png
F_SDG goals_icons-individual-rgb-17.png